Comment réaliser un diagnostic énergétique immobilier ?

Diagnostic
Comment réaliser un diagnostic énergétique immobilier ?

Dans le milieu de l'immobilier, on voit une corrélation certaine avec la date de construction du logement et son DPE. Bien que rénovés, les immeubles datant d'avant 1975 présentent un F ou un G, tandis que ceux qui sont postérieurs à 2006 se pavanent facilement avec un A ou un B. Mais concrètement comment cette note est-elle attribuée et qui est-ce qui la donne ?

La note, selon l'âge du bâtiment

Le Diagnostic de Performance Energétique des logements modernes est souvent meilleur que celles qui sont plus anciennes. La raison est que l'optimisation qui résulte de la modernisation ne consiste pas seulement à l'utilisation de matériel haut de gamme et à la pointe de la technologie. Il s'agit aussi de savoir tirer profit de l'environnement, soleil, vent ou géologie, tout en utilisant des matériaux efficaces pour minimiser les dépenses. Cela passe en premier lieu par une bonne isolation des parois externes, le toit et les murs. Ensuite, le design et l'architecture peuvent imaginer des formes et des agencements qui facilitent la régulation de la température. Les anciennes structures sont souvent dépassées et possèdent une performance énergétique en bas de l'échelle, puisque ces paramètres n'ont pas été pris en compte au moment de la construction du bâtiment.

Obligation de recourir à un Pro

Il est utile de remarquer que cette étiquette est depuis 2006 obligatoire pour les logements en vente ou en location. Bien que les offres sur internet ne sont pas souvent en règle, du fait de l'absence de la note du DPE sur l'annonce, la majorité de ce que l'on trouve sur le marché hors ligne respecte cette réglementation. Si vous décidez de mettre votre logement sur le marché, il faudra penser à le réaliser, la législation l'impose depuis le mois de mai de l'année 2006. Il n'est pas nécessaire de le refaire à tout bout de champ, puisque cette certification est valable pour une dizaine d'années. Mais ce diagnostic s'avère nécessaire même si on ne projette pas de vendre ou de louer. Le fait qu'il soit impératif de recourir aux services d'un professionnel peut constituer un frein pour la démocratisation de la pratique, d'autant plus que le propriétaire a peur du diagnostic et de voir la note nécessaire à une note un peu plus performant.

Ce que l'on va inspecter

Ce qu'il faut se dire, c'est que le diagnostic ne vous engage en rien envers le professionnel, si ce n'est la facture pour ce service. Ce dernier comprend le déplacement de celui qui va effectuer les diverses inspections de mises pour évaluer tous les aspects du logement. Cela passe par l'isolation aussi bien interne qu'externe, puis par les éléments d'éclairages ainsi que les autres équipements qui utilisent l'énergie électrique pour fonctionner. L'eau, le chauffage, et toutes les données qui peuvent constituer une charge ou avoir un impact sur l'environnement. Après avoir collecté ces informations, l'expert fait des calculs qui lui permettront d'établir la note du Diagnostic de Performance Energétique de votre logement.