La performance énergétique se calcule en fonction de la dépense énergétique d’un bâtiment. Effectivement, une maison peut contenir divers consommateurs d’énergie : chauffage, électricité, eau, gaz à effet de serre, etc. Il existe 7 classements de la performance énergétique, partant du plus économique aux plus dépensières. Pour la France, la performance énergétique en moyenne se situe dans la classe E (231 à 330 kW/m²/an). Pour approfondir votre connaissance en performance énergétique, suivez ce guide.

Qu’est-ce que la haute qualité environnementale ?

La haute qualité environnementale ou HQE a été créée par une société du même nom dans le but de classer l’environnement des bâtiments selon sa qualité. Le but de l’HQE étant de donner une meilleure qualité aux nouveaux bâtiments, la HGE demande alors aux responsables : architectes, maîtres d’œuvres, etc., d’offrir un maximum de qualité possible pour les futures constructions.

Pour obtenir le label d’HQE, un professionnel devra faire un contrôle détaillé de l’appartement ou de la maison au niveau environnemental, sanitaire, confortable, et de l’environnement intérieur tout en analysant l’économie par le bâtiment et ses dépenses énergétiques.

Le principe de bâtiment HQE ?

Le principe de bâtiment HQE demeure simple et est subdivisé en 4 thèmes principaux :

  • l’écoconstruction : l’écoconstruction vise à regarder si les bâtiments s’intègrent parfaitement avec l’environnement ou pas. Pour que l’écoconstruction soit favorable à l’HQE, les matériels utilisés et processus lors de la construction doivent respecter l’environnement, ne le détruire que très peu, si possible pas du tout.
  • l’écogestion : l’écogestion consiste à analyser si les dépenses énergétiques suivent des démarches économiques. Pour attribuer l’écogestion à une maison, nous devrons examiner la gestion de l’énergie, les matériels s’ils sont économiques, écologiques ou pas, les dépenses de l’eau…
  • le confort : le confort représente un point primordial dans l’attribution d’une HQE. Le contrôleur analysera le confort hygrométrique c’est-à-dire la diminution de l’humidité, le confort acoustique voir s’il y a ou non des sons perturbateurs, le confort visuel pour qui détermine que le bâtiment est bon à voir ou pas, le confort olfactif pour sentir s’il y a une mauvaise odeur ou non.
  • la santé : le dernier principe est le principe sanitaire, qui analyse si les chambres dans un bâtiment et voir si elles ont une condition favorable concernant la santé.

Si le bâtiment respecte 3 ou 4 de ces critères alors nous pouvons le donner le label HQE.

Le fonctionnement de la construction HQE

Si nous voulons faire une construction conforme à l’HQE, nous devrons suivre ces quelques étapes :

Faire appel à un personnel compétent

Pour commencer le maître d’œuvre, les architectes et ingénieurs doivent être des personnes compétentes, qui ont déjà travaillé sur un bâtiment HQE avant. Ils seront alors capables de respecter les différents principes du label.

Choisir un bon terrain

Ce que nous entendons par « bon » ici, c’est un terrain dans un quartier propre, loin d’usines qui dégagent des fumées, loin de la rue et des bruits de voitures, etc.

Acheter des matériels économiques de qualité

Les matériels doivent être économiques et posséder la qualité requise par le label

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here